Voici les principales questions qui nous sont adressées par le public.

Si vous avez des questions sur votre traitement médicamenteux, les effets secondaires ou des interactions entre vos médicaments, consultez votre pharmacien. Il est l’expert qui pourra vous aider.

Si votre question porte sur la mise en marché d’un médicament ou sa disponibilité sur le marché canadien, communiquez plutôt avec Santé Canada ou avec le fabricant du médicament.

Vous ne trouvez pas réponse à votre question? Communiquez avec nous!

Le pharmacien peut substituer à votre médicament original un médicament générique sous réserves de respecter les deux conditions suivantes :

  • Vous en aviser
  • L’inscrire à votre dossier

Toutefois, le prescripteur peut indiquer au pharmacien de ne pas permettre la substitution. Certaines conditions s’appliquent selon que vous soyez assuré par le régime public (Régie de l’assurance maladie du Québec) ou par une assurance privée. Nous vous invitons à communiquer avec votre assureur pour de plus amples informations.

Les pharmaciens doivent respecter certaines normes de pratique à ce sujet et qui varient selon le type de médicament. Nous vous invitons à consulter la Norme 89.01.

Vous pouvez rapporter tout médicament inutilisé ou périmé à votre pharmacie, et le pharmacien devra s’assurer de les reprendre dans le seul but de les détruire, selon les normes environnementales en vigueur. Il peut également vous charger des frais pour le faire.

Non. Le Code de déontologie des pharmaciens l’en interdit formellement, par mesure de sécurité pour les patients. Le pharmacien devra les détruire selon les normes environnementales en vigueur.

En règle générale, le pharmacien qui reçoit des médicaments retournés doit les reprendre dans le seul but de les détruire, selon les normes environnementales en vigueur. Dans certains cas, il pourrait, à la demande du patient, rembourser les frais, sous certaines conditions, et à sa discrétion.