Programme de surveillance de l’exercice 2022-2023

Le nouveau programme de surveillance, développé en 2020, est maintenant bien implanté. La dernière année a permis de consolider les divers mécanismes d’inspection et d’y intégrer l’approche vigie. Non seulement les processus ont été simplifiés, mais ils ont été pensés et réfléchis afin de mieux s’adapter à votre type de pratique, tout en tenant compte de votre jugement professionnel et de votre raisonnement clinique.  

Faisons un retour sur les mécanismes d’inspection et les objectifs fixés pour l’année 2022-2023.  

L’auto-inspection 

  • L’auto-inspection est adaptée aux différents types de pratique : pharmaciens propriétaires, pharmaciens salariés et pharmaciens gestionnaires. 
  • Si vous êtes sélectionné, vous aurez à remplir un questionnaire d’auto-inspection en fonction de votre type de pratique.  
  • Ce questionnaire comprend une quarantaine d’énoncés. Des pistes de réflexion accompagnent ces énoncés.  
  • En fonction de votre type de pratique, vous aurez à remplir un plan de prise en charge en pharmacie (PPCP) pour un patient donné ou un plan de projet d’auto-inspection (PPAI) qui décrit un projet organisationnel ou clinico-administratif. 
  • Une évaluation sommaire du PPCP ou du PPAI est donnée à chaque pharmacien ayant complété son auto-inspection.  

L’inspection individuelle 

  • L’inspection individuelle vise à évaluer votre démarche de la surveillance de la thérapie médicamenteuse des patients et votre capacité à moduler celle-ci afin de répondre à leurs besoins. 
  • Une grille d’évaluation comportant 4 niveaux d’évaluation (maîtrisé, à consolider, à corriger et à risque) vous permet de visualiser l’ensemble de votre pratique par rapport à chacune des activités de surveillance de la thérapie
  • L’inspection se fait en 4 étapes : 
    1. Rencontre avec l’inspecteur par visioconférence  
    2. Période d’observation en milieu de travail 
    3. Rétroaction par l’inspecteur par visioconférence 
    4. Transmission du rapport d’inspection et des recommandations 

L’inspection sur l’organisation du circuit du médicament et des soins et services pharmaceutiques en pharmacie communautaire  

  • Cette inspection s’adresse aux pharmaciens propriétaires et vise à sécuriser le circuit du médicament ainsi qu’à améliorer la surveillance de la thérapie médicamenteuse auprès des patients. 
  • L’inspection se fait en 4 étapes : 
    1. Rencontre avec l’inspecteur par visioconférence  
    2. Période d’observation en milieu de travail 
    3. Rétroaction par l’inspecteur (sur place ou en visioconférence) 
    4. Transmission du rapport d’inspection et des recommandations 
  • Un plan de correction des lacunes peut être exigé par le comité d’inspection professionnelle à la suite de votre inspection. 

L’inspection sur l’organisation du circuit du médicament et des soins et services pharmaceutiques en établissement de santé  

  • Cette inspection s’adresse aux chefs de département de pharmacie et vise à sécuriser le circuit du médicament ainsi qu’à améliorer la surveillance de la thérapie médicamenteuse auprès des patients. Elle se déroule sur une période de cinq ans ou plus.  
  • L’inspection se fait en 4 étapes : 
    1. Rencontre avec l’inspecteur par visioconférence  
    2. Développement d’un plan quinquennal et rencontre avec l’inspecteur 
    3. Transmission du rapport d’inspection et des recommandations 
    4. Déploiement du plan quinquennal et du plan de corrections des lacunes 
  • Au cours du processus, une inspection sur place de certaines installations pourrait également avoir lieu, notamment en fonction des risques identifiés et de l’évolution du plan quinquennal.  

L’inspection ciblée 

  • Il existe plusieurs mécanismes d’inspections ciblées visant certains services pharmaceutiques.  
    • Inspections sur la préparation de magistrales non stériles   
    • Inspections sur la préparation de magistrales stériles 
    • Inspections sur la gestion des substances désignées incluant les troubles de l’utilisation des opioïdes (TUO)  
    • Inspections sur les outils d’aide à l’administration des médicaments (ex. : piluliers). 

Objectifs de l’année 2022-2023 

Les objectifs suivants ont été déterminés pour l’année qui vient.  

  • Sélectionner aléatoirement 2000 pharmaciens pour procéder à leurs activités d’auto-inspection. 
  • Réaliser entre 200 et 250 inspections individuelles et de circuit du médicament.  
  • Continuer les inspections des chefs de département de pharmacie. 
  • Selon l’évaluation des risques, réaliser des inspections ciblées.   

Au plaisir de vous rencontrer dans vos milieux de pratique!