2021 : Toute une année pour les pharmaciens!

Alors que l’année est en train de tirer à sa fin, je tenais à prendre la plume et faire un petit retour sur une année mouvementée, fortement teintée de COVID-19 et de nouvelles activités professionnelles pour les pharmaciens au Québec.

Cette année 2021, je le sais, n’a été facile pour personne. Dans tous les pans de la société, nous avons eu à fournir un effort colossal. Pour les pharmaciens, l’année a débuté avec la mise en vigueur du projet de loi 31 qui est venue octroyer de nouvelles activités professionnelles.

Et quel impact ces nouvelles activités ont eu pour la société tout entière! Sans cela, les pharmaciens n’auraient pas pu vous vacciner contre la COVID-19. En date d’aujourd’hui, ce sont près de 1,3 millions de doses de vaccins contre la COVID-19 qui auront été administrés aux Québécois dans presque 1500 pharmacies partout au Québec.

L’importante couverture vaccinale, on la doit à tout le système de santé, bien sûr, mais on la doit surtout aux Québécois qui ont fait l’effort d’aller se faire vacciner pour protéger eux-mêmes et les autres, protéger notre système de santé, et garantir un retour à la normale.

À ce propos, je veux saluer le travail des pharmaciens en établissement de santé. Sans leurs efforts acharnés, les pénuries de médicaments dans nos hôpitaux auraient pu entraîner des conséquences graves sur la qualité des soins offerts aux patients et la stabilité de notre système de santé. Leur travail inlassable à optimiser l’utilisation des médicaments en soins intensifs et à prévenir les pénuries a assuré aux patients hospitalisés les meilleurs soins possibles.

Les gens le tiennent pour acquis, mais le service des pharmacies n’a jamais été suspendu ou n’a même jamais été proche d’être en rupture de service, toujours disponible, et ce, en près de deux ans de pandémie!

Je trouve que cela illustre le fait que tous les pharmaciens et pharmaciennes ont répondu présents, et grâce à cela, personne n’a eu de doutes ni de soucis à se faire pour la gestion de leurs médicaments, que ce soit en pharmacie communautaire ou en milieu hospitalier.

Cette année, les pharmaciens ont eu à donner beaucoup de leur temps et de leur énergie. Et cet effort n’est pas près de s’estomper. Dans les prochaines semaines, presque 2000 pharmacies partout au Québec auront le mandat de distribuer gratuitement les tests rapides de dépistage de la COVID-19. Une tâche essentielle, mais colossale pour nos pharmaciens. 

Dans ce contexte, il ne faut jamais oublier le poids que cette charge de travail représente pour eux et je crois que la meilleure façon de leur témoigner votre reconnaissance est de le faire verbalement, au téléphone ou sur place.

C’est facile, un simple merci peut faire toute la différence, que ce soit pour les pharmaciens et leurs précieux assistants techniques, mais aussi l’ensemble des travailleurs associés de près ou de loin à cet effort de guerre contre la COVID-19. Eux aussi en ont assez de la pandémie, eux aussi ont hâte, comme vous tous, d’un retour à la normale, et c’est précisément pour cela qu’ils ne ménagent pas leurs efforts!

C’est tout le sens de mon propos. Si ce n’est pas déjà le cas, je vous invite à faire preuve de patience et d’empathie envers nos professionnels de la santé. Ils sont là pour vous aider et ils accomplissent présentement un travail extraordinaire.  

En attendant la prochaine année, soyez rassurés d’une chose : vous pourrez toujours compter sur la disponibilité de votre pharmacien, comme ce fut le cas en 2021.

Prenez soin de vous et bonne année 2022!

Bertrand Bolduc

Publié dans Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 commentaire

  1. Bonjour,
    Un témoignage aussi sincère au profit des Pharmaciens émanant d’un Confrère, illustre l’importance du rôle de ce secteur dans les systèmes de santé à renforcer davantage.
    Cela peut être cloner à tous les pharmaciens du monde entier.
    Bonne et heureuse année 2022, avec d’autres défis.