Aidons nos pharmaciens à mieux nous soigner

Beaucoup de gens l’oublient, mais les pharmacies ne prennent jamais de vacances. Cette année, la période estivale a une saveur différente pour les pharmaciens et pharmaciennes : leurs équipes sont épuisées, résultat d’un travail considérable qui s’échelonne sur d’intenses périodes associées à la pandémie. De plus, la pénurie de main d’œuvre affecte également le secteur de la pharmacie. Je sais comment plusieurs d’entre vous appréciez le travail de vos pharmaciens. Voici quelques conseils pour les aider à mieux vous aider.   

1. Renouvelez vos ordonnances en ligne, minimalement 24h à l’avance

Le renouvellement d’ordonnances peut se faire très facilement en ligne. Si cette pratique ne vous est pas familière, consultez l’équipe de votre pharmacie pour qu’elle puisse vous épauler dans cette démarche.

2. Planifiez vos visites en pharmacie

N’attendez pas à la dernière minute pour vous rendre en pharmacie pour une consultation. Si vous partez en voyage et que vous avez besoin d’un traitement préventif, prenez rendez-vous à l’avance. La pharmacie est un service de soins et les équipes sont amenées à prioriser la demande en fonction de la priorité clinique. La pharmacie rapide n’est plus possible ni souhaitable.

Si vous arrivez rapidement après une consultation chez le médecin avec de nouvelles prescriptions, il est normal que vous ayez à attendre pour que le pharmacien puisse effectuer son travail d’évaluation.

Dans ces cas-là, le mieux est de déposer l’ordonnance et de revenir plus tard ou de faire livrer vos médicaments.

Si vous avez des questions ou avez besoin d’un conseil, adressez-vous à votre pharmacien habituel. Il vous connait, c’est précieux.

3. Prévoyez un rendez-vous chez votre médecin quand votre ordonnance arrive à échéance

Il est de votre responsabilité de faire renouveler vos ordonnances par votre médecin. Si vous avez un pilulier, apportez-le lors de vos visites médicales et ensuite à la pharmacie, avec votre nouvelle ordonnance. Cela simplifiera la vie de votre pharmacien et de son équipe si des changements doivent être apportés.

4. Faites preuve de patience et de respect envers votre pharmacien et son équipe

Le temps de la pharmacie rapide est révolu. Il est normal d’avoir à attendre avant de consulter votre pharmacien, surtout lorsque vous n’avez pas de rendez-vous. Le pharmacien est un professionnel de la santé, il doit faire preuve de rigueur dans sa pratique et il ne peut pas traiter votre question à la va-vite sur le coin du comptoir.

Bien que les nouvelles activités professionnelles maintenant exercées par le pharmacien puissent vous éviter des consultations médicales, n’oubliez pas qu’il ne remplace pas le médecin qui doit être consulté lorsqu’un diagnostic est requis. Il faut respecter cette distinction.

Pour conclure

En finalité, ces conseils sont faciles à appliquer dans la vie de tous les jours. Ces petits efforts, aussi modestes soient-ils, contribuent à faire une véritable différence dans nos pharmacies et permettent ainsi aux professionnels de sauver un temps précieux. Cette économie de temps permettra aux pharmaciens d’en faire plus pour mieux vous soigner. Soyons solidaires et respectueux de leur travail et faisons notre part pour leur faciliter la tâche, afin qu’eux aussi, puissent souffler comme bon nombre d’entre vous cet été.

Développons ces bonnes habitudes!


Publié dans Prévention

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

1 commentaire