Médicaments vendus sans ordonnance

Les médicaments vendus sans ordonnance (ou médicaments en vente libre) sont des médicaments n’exigeant pas de prescription de votre médecin. Une bonne partie de ces médicaments se trouvent sur les tablettes, en libre-service dans l’officine.

Toutefois, plusieurs médicaments vendus sans ordonnance se retrouvent derrière le comptoir de la pharmacie. Il s’agit, dans notre jargon, de ce qu’on appelle un médicament de l’annexe II.

Selon la Loi sur la pharmacie, lorsqu’un pharmacien vend un médicament inscrit à l'annexe I (médicament sur ordonnance) ou à l'annexe II (médicaments en vente libre avec certaines particularités), il doit :

  1. constituer un dossier pour chaque patient à qui il vend un tel médicament;
  2. inscrire cette vente au dossier ainsi constitué;
  3. procéder à l'étude pharmacologique de ce dossier;
  4. communiquer les renseignements appropriés au bon usage de ce médicament.

Par exemple, si vous désirez acheter du Gravol, vous devrez aller au comptoir de la pharmacie et en faire la demande auprès de votre pharmacien. Celui-ci vous donnera certaines indications, vous posera des questions si nécessaire et inscrira ce médicament à votre dossier.

Le pharmacien s’assure ainsi de faire un suivi approprié auprès du patient, en tenant compte de son historique médicamenteux et de son état de santé.

Posez des questions à votre pharmacien !
Vous arrive-t-il de ne pas savoir quel produit choisir sur les tablettes afin de soulager un problème de santé? Votre pharmacien est là pour vous aider. En lui communiquant vos signes et symptômes, il sera en mesure de suggérer un médicament approprié à votre condition. Il pourra également vous conseiller des mesures simples, comme le fait de garder le lit et de boire beaucoup de liquide. C'est parfois la meilleure chose à faire.

Si le pharmacien juge que votre état nécessite plutôt une consultation médicale, il vous invitera à consulter un médecin.

Code médicament : pour un bon usage des médicaments en vente libre

Le programme Code médicament est obligatoire au Québec depuis 1995 dans toutes les pharmacies offrant des médicaments en vente libre. Il a été créé afin de vous informer des précautions à prendre avec les médicaments vendus sans ordonnance.

Vous pouvez consulter votre pharmacien à ce sujet, qui pourra vous aider à remplir une carte Code médicament personnalisée.

Apprenez à repérer les lettres-code sur l’étiquette de prix du médicament que vous désirez acheter (voir ci-dessous).

Vérifiez si ce médicament comporte une mise en garde qui vous concerne. Dans l’affirmative, consultez votre pharmacien avant de l’utiliser.
 

 

 

 

 Les six lettres importantes

A Somnolence
Peut occasionner de la somnolence ou diminuer votre temps de réaction. Évitez l'usage d'alcool ou d'autres médicaments à effet tranquillisant, surtout si vous conduisez un véhicule.

H Dépendance
Peut entraîner une habitude de consommation. Ne pas utiliser durant une longue période.

X S.O.S.
Consultez votre pharmacien. Le mode d'emploi de ce produit doit vous être expliqué.

B Contre-indication
Peut être néfaste pour votre santé si vous souffrez d'hypertension, d'hypertrophie de la prostate, d'hyperthyroïdie (goitre) ou si vous consommez des antidépresseurs.

D Intolérance
Contient de l'acide acétylsalicylique (aspirine). À éviter si vous souffrez de goutte, d'ulcère d'estomac ou d'asthme ou si vous prenez des anticoagulants pour éclaircir votre sang.

E Diabète
À déconseiller si vous souffrez de diabète. Ce médicament peut causer des effets indésirables.

 


Voici un exemple d'étiquetage sur le contenant que vous pourrez retrouver dans la section libre-service de votre pharmacie. 

 

 



 

Voici un exemple d'étiquetage sur la tablette que vous pourrez retrouver dans la section libre-service de votre pharmacie.

 

Documents téléchargeables