Le prix Innovation 2016 est décerné au pharmacien Thomas Joly-Mischlich

Montréal, le 14 juin 2016 – C’est avec une grande fierté que l’Ordre des pharmaciens du Québec décerne le prix Innovation 2016 à M. Thomas Joly-Mischlich, pharmacien en oncologie au Centre intégré universitaire de santé et services sociaux de l'Estrie – Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CIUSSS de l'Estrie – CHUS).

Thomas Joly-Mischlich s’est illustré par la création d’outils innovateurs ayant eu un impact significatif, autant pour les patients que ses collègues.

Après une maîtrise en biologie moléculaire et deux années en recherche, Thomas Joly-Mischlich décide de réorienter sa carrière en pharmacie avec la profonde conviction de pouvoir s’investir pleinement auprès des patients. C’est ce qu’il fera dès 2010, en intégrant le CHUS, après l’obtention d’un baccalauréat et d’une maîtrise en pratique pharmaceutique hospitalière.

Ses collègues se plaisent à le décrire comme un grand pharmacien dans tous les sens du terme. En plus de sa grande taille, Thomas Joly-Mischlich se distingue surtout par ses compétences remarquables et son dévouement exceptionnel pour ses patients.

Intervenir auprès des personnes âgées

En 2014, Thomas Joly-Mischlich a conçu une interface de programmation, le Computerized Alert System (CAS), capable de cibler les patients les plus susceptibles de présenter des problèmes pharmacothérapeutiques. Appliquée aux personnes âgées hospitalisées, cette interface agrège, chaque jour, un ensemble de données (signes vitaux, données démographiques, résultats d’analyses de laboratoire, médicaments prescrits, etc.) et émet des alertes. Les pharmaciens peuvent ainsi intervenir auprès des prescripteurs, en collaboration avec les équipes médicales. En identifiant des patients à temps, en intervenant sur leur thérapie médicamenteuse (réduction de dose, arrêt d’un médicament, traitement alternatif, etc.), les pharmaciens préviennent des effets secondaires parfois lourds (délirium, chutes, etc.) et peuvent même réduire la durée de leur hospitalisation.

Devant les résultats probants du CAS, il sera implanté, dès septembre prochain, dans un groupe de médecine de famille (GMF) de Sherbrooke. Une pharmacienne spécialisée en gériatrie effectuera une révision des données des patients et des interventions auprès des médecins de famille. La pertinence du CAS sera encore plus grande, et misera sur la prévention permettant ainsi d’éviter d’éventuelles hospitalisations.

De l’avis général, Thomas Joly-Mischlich a fait bien plus que développer un logiciel; il a instauré une nouvelle façon de prodiguer des soins pharmaceutiques et a bonifié la collaboration interprofessionnelle.

Un feu roulant

Selon M. Patrice Lamarre, chef du Département de pharmacie au CIUSSS de l'Estrie – CHUS « travailler avec Thomas, c’est comme travailler avec un feu roulant. Il apporte toujours de nouvelles idées, et n’hésite pas à remettre en question les processus établis pour pouvoir les améliorer. »

Constatant que les patients qui obtenaient un congé temporaire de l’hôpital partaient avec plusieurs pots de médicaments à la fois, Thomas a développé un outil informatique connecté à leur dossier clinique informatisé afin que les pharmaciens puissent leur préparer des piluliers. C’est ainsi plus facile à gérer et plus sécuritaire pour les patients. Également, dans un souci de gain de temps et d’efficacité, il a développé, avec la collaboration d’étudiants en génie informatique, un logiciel de production d’horaires pour les pharmaciens et les assistantes techniques du CIUSSS de l'Estrie – CHUS.

En 2015, il a aussi créé une interface clinique permettant aux pharmaciens de la clinique VIH du CHUS de visualiser les données des patients, de documenter et de planifier leurs interventions ainsi que de les archiver, en temps réel, dans les dossiers clinique informatisés. Ces données sont accessibles aux médecins, aux résidents, aux nutritionnistes, aux travailleurs sociaux, et aux infirmières de la clinique. Cette interface constitue une réelle amélioration de la prise en charge des patients.

Thomas Joly-Mischlich fait souffler un vent d’innovation qui n’est pas près de s’arrêter. La passion qui l’anime et son dévouement exemplaire envers ses patients font de lui un exemple pour tous les pharmaciens et les générations à venir. L’Ordre est donc heureux de lui remettre le prix Innovation 2016.

Visionnez la vidéo hommage de M. Thomas Joly-Mischlich


Prix Innovation

Le prix Innovation est remis à un membre de l’Ordre qui s’est distingué dans son milieu d’exercice par le développement de modèles de prestation de soins pharmaceutiques se caractérisant par leur aspect innovateur et leur effet sur le mieux-être de la population.

À propos de l’Ordre des pharmaciens du Québec

L'Ordre des pharmaciens du Québec a pour mission de veiller à la protection du public en encourageant les pratiques pharmaceutiques de qualité et en faisant la promotion de l'usage approprié des médicaments au sein de la société. Il regroupe plus de 9000 pharmaciens. Plus de 6700 d'entre eux exercent à titre de salarié ou de propriétaire dans près de 1900 pharmacies privées et plus de 1600 pratiquent au sein des établissements publics de santé du Québec. Plus de 800 pharmaciens œuvrent notamment à titre d'enseignant ou pour des organismes publics, associatifs ou communautaires.

 - 30 -


Source : Ordre des pharmaciens du Québec
Pour informations et photos :
Carl Allen, directeur des communications
Tél. : 514 284-9588 / Cell : 514 808-5556
Courriel : callen@opq.org 

Liens d'intérêt
Documents téléchargeables