26 juin 2020
opq.org
L'EXPRESS
COVID-19 : MISE À JOUR DU 26 JUIN 2020
Triage à l’entrée de ma pharmacie : comment prendre une décision?
Ces derniers jours, plusieurs pharmaciens ont communiqué avec nous afin de savoir sur quels critères se baser pour déterminer si un employé devait toujours réaliser un triage à l’entrée de la pharmacie.
 
Les données récentes tendant à montrer un ralentissement de la transmission de la COVID-19 partout au Québec, il n’est plus exigé de maintenir une personne à l’accueil afin d’administrer le questionnaire de triage, et ce, même dans la région de Montréal. Vous pouvez toutefois décider de maintenir cette personne en poste si vous le jugez nécessaire, notamment si votre pharmacie a un fort achalandage, est située à proximité d’un milieu de soins, etc. 

Les autres mesures présentées dans le guide (station de lavage de mains, contrôle du nombre de patients présents à l’intérieur de l’établissement, etc.) demeurent obligatoires. Nous désirons rappeler notamment la mesure de contrôle du nombre de patients présents en même temps à la pharmacie, la distanciation physique devant être maintenue. 

Si vous décidez de retirer la personne dédiée au tri, une affiche très visible doit minimalement être apposée à l’entrée, laquelle rappellera :
  • de ne pas entrer en cas de symptômes compatibles avec la COVID-19 ou s’il y un doute ou un risque d’être atteint; 
  • les consignes de lavage des mains et la règle de distanciation de 2 mètres;
  • le numéro de téléphone pour rejoindre le personnel de la pharmacie afin de convenir d’une méthode pour la prestation des services pharmaceutiques; 
  • la façon d’utiliser les commandes par téléphone ou les services en ligne. 
Nous tenons à vous féliciter pour les efforts déployés jusqu’à maintenant et nous vous invitons à les poursuivre. Les pharmacies ne sont pas des commerces comme les autres et chaque pharmacien doit donner l’exemple. Si vous ne l’avez pas déjà fait, nous vous invitons à regarder la vidéo à laquelle certains de vos confrères ont participé et qui rappelle l’importance de ne pas lâcher! 

Pour toute question, n’hésitez pas à communiquer avec la Direction des services professionnels, par courriel, à l’adresse dsp@opq.org.
 
Mise en ligne du document « Vérification et intervention pour un circuit du médicament sécuritaire en milieu de vie privé pour aînés »
Même en période de pandémie, les milieux de soins et de vie comme les CHSLD privés, les résidences privées pour aînés et résidences intermédiaires doivent offrir des soins et services pharmaceutiques sécuritaires.

L’Ordre, en collaboration avec l’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec, a produit un document s’adressant principalement aux chefs de département de pharmacie et présentant un processus à mettre en place afin d’évaluer la sécurité du circuit du médicaments dans ces milieux. 

Approuvé par le ministère de la Santé et des Services sociaux, ce document présente les étapes du processus et les interventions complémentaires quant aux besoins émergents liés à la COVID-19. Il offre également deux sections distinctes : la section A, contenant des critères de référence à utiliser et la section B, un outil de vérification du circuit du médicament. 

Pour toute question à ce sujet, n’hésitez pas à communiquer avec la Direction des services professionnels (dsp@opq.org).
Consulter le document
Ordre des pharmaciens du Québec
 
Ordre des pharmaciens du Québec
266, rue Notre-Dame Ouest, bureau 301 • Montréal QC H2Y 1T6
Tél. : 514 284-9588 • Sans frais : 1 800 363-0324 • Téléc. : 514 284-3420

Ce courriel vous a été envoyé sur la base de votre consentement exprès ou tacite conformément à la Loi canadienne anti-pourriel.
Vous recevez cette infolettre parce que vous vous êtes abonné à notre liste de distribution.
communic@opq.org
www.opq.org
Pour se désabonner | Pour communiquer avec la rédaction
© 2016 / Tous droits réservés