12 mai 2020
opq.org
L'EXPRESS
COVID-19 : MISE À JOUR DU
12 MAI 2020
Nouveau service de télécopie infonuagique
Dans le contexte de la pandémie de COVID-19, certains professionnels du réseau public de santé effectuent des téléconsultations. Étant donné que ces professionnels doivent parfois travailler d’un lieu sans télécopieur, un service de télécopie infonuagique a été mis à leur disposition par le MSSS. Ce service leur permet d’acheminer par courriel une ordonnance vers le télécopieur d’une pharmacie. À partir d’aujourd’hui, vous êtes donc susceptibles de recevoir des télécopies provenant de ce service.

Le site Web telesante.quebec a été mis en ligne afin de fournir plus d’information sur la télésanté. Dans la section « Télécopie infonuagique », sous « Communication aux pharmaciens », vous trouverez une foire aux questions sur le sujet. Un guide sur les téléconsultations en établissement de santé se trouve également dans la section « Boîte à outils ». 
 
Sites non traditionnels de soins : des transferts temporaires et bien circonscrits tolérés par l’Ordre
Dans le contexte de la COVID-19, plusieurs établissements de santé ont mis sur pied des sites non traditionnels de soins (SNT). Les SNT sont déployés dans des hôtels et ont pour objectif d’assurer la prise en charge de la clientèle dont l’état de santé ne permet plus le maintien à domicile. Bien que les modèles d’organisation puissent différer d’un établissement à l’autre, le séjour dans les SNT est temporaire, le temps que le patient se rétablisse et retourne dans son milieu de vie.

Le personnel soignant déployé dans les SNT provient des établissements de santé. En l’espace de quelques jours, de véritables unités de soins sont mises en place, avec tous les défis que cela comporte, tant sur le plan de l’efficacité que de la sécurité des soins. 

Nous avons été informés que la distribution des médicaments au sein de certains SNT était organisée avec une seule pharmacie communautaire, par souci d’efficacité et de sécurité. L’Ordre est d’avis que le libre choix des patients envers leur pharmacien doit primer, mais comprend la situation particulière et les enjeux liés à la COVID-19. Par conséquent, si le chef du département de pharmacie d’un établissement optait pour une centralisation de la distribution des médicaments, les éléments suivants doivent être rencontrés :
  • Avant son arrivée au SNT, le patient doit être informé du transfert temporaire de ses soins et services pharmaceutiques, et les raisons justifiant cette pratique doivent lui être expliquées. Ce dernier peut en tout temps manifester son désir de conserver son pharmacien;
  • Le transfert des ordonnances doit être circonscrit à la période de temps où le patient séjourne à la SNT;
  • Au congé du SNT, le patient est redirigé vers son pharmacien habituel.
Le chef du département de pharmacie de l’établissement de santé est habituellement impliqué dans la mise en place des SNT. Si vous êtes pharmacien communautaire et que l’un de vos patients est touché par la situation, vous pouvez communiquer avec ce dernier afin de transmettre ou obtenir de l’information à ce sujet.
 
Des questions sur la situation actuelle? Posez-les-nous!
Une vidéo sera enregistrée par Bertrand Bolduc, Manon Lambert et Patrick Boudreault cette semaine afin de traiter de dossiers en lien avec la pandémie actuelle.

Vous avez des questions et aimeriez obtenir des réponses? Faites-nous les parvenir à l’adresse communic@opq.org. Le trio sélectionnera les plus populaires afin d’y apporter un éclairage.
Ordre des pharmaciens du Québec
 
Ordre des pharmaciens du Québec
266, rue Notre-Dame Ouest, bureau 301 • Montréal QC H2Y 1T6
Tél. : 514 284-9588 • Sans frais : 1 800 363-0324 • Téléc. : 514 284-3420

Ce courriel vous a été envoyé sur la base de votre consentement exprès ou tacite conformément à la Loi canadienne anti-pourriel.
Vous recevez cette infolettre parce que vous vous êtes abonné à notre liste de distribution.
communic@opq.org
www.opq.org
Pour se désabonner | Pour communiquer avec la rédaction
© 2016 / Tous droits réservés