23 avril 2020
opq.org
L'EXPRESS
COVID-19 : MISE À JOUR DU 23 AVRIL 2020
État d'urgence dans les CHSLD et résidences privées pour aînés
La situation critique qui a été rapportée dans certains CHSLD et résidences privées pour ainés (RPA) nous touche tous. Bien que du personnel soignant prenne graduellement la relève, l’organisation des soins reste un enjeu. Cette situation occasionne des perturbations affectant les soins aux patients et le circuit du médicament. Comme pharmaciens, vous êtes conscients qu’une fragilisation de ce circuit augmente le risque d’erreurs médicamenteuses, dont les effets peuvent être importants chez ces patients vulnérables. 

Que vous soyez pharmacien hospitalier ou communautaire, que vous serviez des patients en CHSLD, RPA ou RI (ressources intermédiaires) qui sont autonomes, semi-autonomes ou sous des soins constants pour l’administration de leurs médicaments, vous avez un rôle à jouer pour protéger vos patients.

Le risque d’erreurs médicamenteuses s’est vu multiplié par plusieurs facteurs qui ont été observés au cours des derniers jours dans certains centres durement touchés par la COVID-19 : 
  • Diminution du personnel de soins dont les responsables de la gestion des médicaments;
  • Désorganisation des outils d’aide à l’administration;
  • Retards de plusieurs heures dans la distribution des repas et des médicaments;
  • Listes de médicaments absentes ou introuvables;
  • Arrivée de nouveaux membres du personnel ne connaissant pas le circuit du médicament; 
  • Conservation inadéquate des médicaments quant à la chaîne de froid et à la sécurité;
  • Accumulation des médicaments périmés et de médicaments non utilisés.

Que pouvez-vous faire pour réduire les risques?
  1. Prendre connaissance de la liste des CHSLD, RPA et RI les plus affectés et identifier si vous y desservez des patients.
     
  2. Prendre contact avec la personne responsable de la gestion des médicaments au CHSLD, RPA ou RI et convenir d’un mécanisme de communication. Un accès téléphonique privilégié à la pharmacie pourrait être indiqué (p. ex. : un numéro direct pour le pharmacien).
     
  3. S’assurer que les listes de médicaments et les FADM (feuille d’administration des médicaments) sont à jour, pour faciliter la tâche à l’équipe de relève.
     
  4. Si une nouvelle équipe est en place, collaborer à adapter le service des médicaments et fournir les renseignements sur la gestion des médicaments (p. ex. : procédures existantes).
     
  5. Contribuer à la résolution de problème. Par exemple :
    • Offrir vos services de consultation pharmaceutique auprès des autres professionnels de la santé impliqués, notamment pour simplifier les thérapies;
    • Se concerter avec les autres pharmaciens qui desservent d’autres patients dans la même résidence s’il y a lieu, ou avec le chef du département de pharmacie du CISSS ou CIUSSS s’il s’agit d’un CHSLD, afin de se répartir les tâches au besoin;
    • Se rendre disponible pour des interventions urgentes, si besoin; 
    • S’adapter aux besoins de la clientèle, par exemple dans le cas des soins palliatifs;
    • Organiser la destruction des médicaments expirés ou inutilisés en tenant compte des précautions liées à la COVID-19 et des normes légales et environnementales. Selon les quantités à détruire, le recours à une entreprise offrant le service de destruction des médicaments peut être envisagé. L’installation d’un contenant à sens unique pour y mettre les médicaments non utilisés pourrait faciliter la gestion de ces derniers dans un endroit sécurisé du CHSLD, de la RPA ou des RI.
    • Identifier les raisons qui expliquent l’accumulation de médicaments périmés et non utilisés, s’il y a lieu, et mettre en place les mesures pour la prévenir.
Cette crise sanitaire est exceptionnelle, et la situation dans les CHSLD, RPA et RI l’est encore davantage. Votre leadership et votre proactivité contribueront à protéger ces patients hautement vulnérables.   

Vous pouvez faire une différence!
Ordre des pharmaciens du Québec
 
Ordre des pharmaciens du Québec
266, rue Notre-Dame Ouest, bureau 301 • Montréal QC H2Y 1T6
Tél. : 514 284-9588 • Sans frais : 1 800 363-0324 • Téléc. : 514 284-3420

Ce courriel vous a été envoyé sur la base de votre consentement exprès ou tacite conformément à la Loi canadienne anti-pourriel.
Vous recevez cette infolettre parce que vous vous êtes abonné à notre liste de distribution.
info@opq.org
www.opq.org
Pour se désabonner | Pour communiquer avec la rédaction
© 2016 / Tous droits réservés