15 novembre 2019
opq.org
L'EXPRESS
Programme de gratuité des médicaments pour le traitement des ITSS
Ajout important
Depuis le 14 novembre, un ajout a été apporté au Programme relatif à la gratuité des médicaments pour le traitement des infections transmises sexuellement et par le sang.  

Cet ajout vise le traitement de partenaires n’ayant pas reçu l’ensemble des interventions préventives recommandées pour leur état (examen physique, dépistage, etc.). Connue sous le nom de Traitement accéléré des partenaires (TAP), cette nouvelle modalité sera identifiée sur une ordonnance par la présence du code M. L’infolettre no 218 de la RAMQ présente les détails.
Modalités d'application
Le TAP est utilisé uniquement pour le traitement oral et à dose unique de deux types d’ITSS, soit l’infection à Chlamydia trachomatis (Ct) ou à Neisseria gonorrhoeae (Ng), et lorsque l’on estime peu probable que le patient aille lui-même consulter. Le patient présentant une telle ordonnance l’aura obtenue d’une autre personne atteinte (code K ou L).

Lorsque vous recevrez une ordonnance comprenant un code M, rappelez-vous que le patient n’aura pas reçu de counselling en ITSS. Comme pharmacien, votre rôle sera primordial. 

Dans ce contexte, vous devriez d’abord l’inviter à consulter un professionnel pouvant prescrire un médicament pour les ITSS (médecin, IPS ou infirmière ayant un droit de prescrire pour les ITSS).  S’il ne désire pas consulter, vous pourrez, en l’absence de contre-indications, amorcer la thérapie prescrite et effectuer le counselling approprié.
Outils à votre disposition
Vous pouvez consulter ici un algorithme détaillant cette démarche.

Un aide-mémoire pour les pharmaciens sera produit sous peu par le ministère de la Santé et des Services sociaux. Ce document qui comprendra des renseignements supplémentaires sur le TAP, ainsi que des liens et références d’intérêt sera disponible ici
Consultez l'algorithme
 
À venir
En janvier, l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) offrira aux pharmaciens un webinaire pour soutenir la mise en œuvre du TAP.

De plus, le protocole national pour le traitement d’une infection à chlamydia trachomatis ou à Neisseria gonorrhoeae chez une personnes asymptomatique est en révision et intègrera le contenu concernant le TAP.

Si vous avez des questions supplémentaires, nous vous invitons à consulter la Direction des services professionnels. 
Ordre des pharmaciens du Québec
 
Ordre des pharmaciens du Québec
266, rue Notre-Dame Ouest, bureau 301 • Montréal QC H2Y 1T6
Tél. : 514 284-9588 • Sans frais : 1 800 363-0324 • Téléc. : 514 284-3420

Ce courriel vous a été envoyé sur la base de votre consentement exprès ou tacite conformément à la Loi canadienne anti-pourriel.
Vous recevez cette infolettre parce que vous vous êtes abonné à notre liste de distribution.
info@opq.org
www.opq.org
Pour se désabonner | Pour communiquer avec la rédaction
© 2019 / Tous droits réservés