13 décembre 2017
opq.org
L'EXPRESS
Mifegymiso : un guide à votre intention
L’Ordre publie aujourd’hui, sur son site Web, un guide concernant la distribution du Mifegymiso. Que vous travailliez en établissement de santé ou en pharmacie communautaire, vous pourriez être impliqué dans la distribution de ce médicament utilisé à des fins d’interruption volontaire de grossesse intra-utérine, à 63 jours de gestation ou moins.
La prescription
La première partie du guide traite de la démarche clinique entourant la prescription du Mifegymiso par le médecin. Plusieurs étapes sont réalisées, dont une échographie visant à déterminer la durée gestationnelle et la localisation de la grossesse. Le Collège des médecins du Québec (CMQ) a également publié des directives cliniques à ses membres, dans lesquelles toutes les étapes sont énoncées clairement.
La distribution
Deux modes de distribution ont été prévus :
  1. Le mode de distribution « régulier », c’est-à-dire par lequel la patiente reçoit une ordonnance et obtient le médicament auprès du pharmacien de son choix.
  2. Le mode de distribution par le médecin, lorsque celui-ci exerce dans une clinique offrant des IVG chirurgicales. Dans ce cas, l’approvisionnement se fera en collaboration avec le département de pharmacie d’un établissement de santé. 
Le pharmacien et l’IVG médicale – Considérations professionnelles et déontologiques
Un large pan du guide porte sur le rôle du pharmacien en lien avec la distribution du Mifegymiso. Cette partie du guide rappelle l’importance de vérifier les contre-indications, de s’assurer que le médicament est utilisé dans le calendrier prévu, que la patiente comprend les effets indésirables potentiels, ainsi que les moyens pour les diminuer, et le rappel des signaux d’alarme nécessitant une consultation médicale. 

Lors de la prescription de la thérapie médicamenteuse, le médecin devra remettre à la patiente un document renfermant des précisions sur la date du rendez-vous de suivi et les numéros d’urgence. Pour ce faire, il pourra utiliser la « Fiche de renseignements patiente-médecin-pharmacien » dont un exemple se trouve à la fin du guide. Ces renseignements vous seront utiles dans le cadre de votre travail.
Consulter le guide à l'intention des pharmaciens
Consulter les directives cliniques du CMQ
 
QUESTIONS ET RÉPONSES
La prescription de la pilule abortive est-elle réservée à certains médecins?
Non. Cependant, le CMQ rappelle à ses membres que « le médecin qui pratique une interruption volontaire de grossesse, chirurgicale ou médicamenteuse, doit se référer aux normes en vigueur dans les lignes directrices sur l’IVG, publiées en 2012 ». Les directives cliniques publiées le 13 décembre dernier viennent compléter les lignes directrices. Le CMQ considère de plus que « les soins liés à l’interruption de grossesse médicale, qui comportent la prescription de la pilule abortive, ne peuvent être considérés comme un traitement réalisé en délivrant simplement une ordonnance à la patiente.  Il s’agit d’un choix thérapeutique qui s’inscrit dans un domaine de pratique, celui de l’IVG. »
La pilule abortive est indiquée pour l’interruption volontaire d’une grossesse de 63 jours ou moins. Lorsque le médecin prescrira celle-ci, la date limite d’utilisation sera-t-elle inscrite sur l’ordonnance?
Le médecin qui rédige une ordonnance pour le Mifegymiso devra préciser la date limite d’utilisation afin d’éviter une distribution au-delà de cette date. Cette précision devra être documentée directement sur l’ordonnance ou encore sur la « Fiche de renseignements patiente-médecin-pharmacien » remise à la patiente par le médecin durant la consultation. Cette fiche contient d’autres informations, notamment les personnes à joindre en cas de difficultés ou de complications. Un modèle de cette fiche apparaît en annexe du guide de l’Ordre des pharmaciens sur l’IVG, publié le 13 décembre.
Certaines cliniques offrant déjà des soins d’IVG pourront se procurer le Mifegymiso pour amorcer le traitement directement en clinique. Comment ces cliniques obtiendront-elles ce médicament?  
Les modalités d’approvisionnement de ces cliniques seront déterminées par le ministère de la Santé et des Services sociaux. Elles seront transmises aux établissements de santé concernés qui  approvisionneront  ces cliniques par le biais d’ententes de service.
D'autres questions?
Contactez la Direction des services professionnels, du lundi au vendredi entre 8 h 30 et 16 h 30, par téléphone au 514-312-0227 ou par courriel au dsp@opq.org.
 
Ordre des pharmaciens du Québec
 
Ordre des pharmaciens du Québec
266, rue Notre-Dame Ouest, bureau 301 • Montréal QC H2Y 1T6
Tél. : 514 284-9588 • Sans frais : 1 800 363-0324 • Téléc. : 514 284-3420

Ce courriel vous a été envoyé sur la base de votre consentement exprès ou tacite conformément à la Loi canadienne anti-pourriel.
Vous recevez cette infolettre parce que vous vous êtes abonné à notre liste de distribution.
info@opq.org
www.opq.org
Pour se désabonner | Pour communiquer avec la rédaction
© 2016 / Tous droits réservés