26 octobre 2017
opq.org
L'EXPRESS
Position de Santé Canada sur la centralisation de la préparation de médicaments
Les inspecteurs de la direction du Bureau des substances contrôlées (BSC) de Santé Canada ont informé récemment certains pharmaciens que seule l’obtention d’une licence de distributeur autorisé permettait de respecter la législation fédérale lors d’une préparation centralisée (piluliers, sachets, autres) des substances contrôlées (stupéfiants, drogues contrôlées, substances ciblées). L’Ordre a fait part à Santé Canada de ses préoccupations quant à cette exigence.

Dans le cadre d’une rencontre chapeautée par l’Association nationale des organismes de réglementation de la pharmacie (ANORP) le 19 octobre 2017, Santé Canada a informé les provinces de sa volonté d’examiner toutes les solutions possibles concernant les problématiques soulevées par les ordres provinciaux. Des discussions auront donc lieu entre Santé Canada et les ordres, dont l’OPQ, pour trouver des solutions permettant de respecter les lois fédérales et provinciales, tout en assurant la sécurité du public.
Faites-vous de la centralisation?
Si vous faites de la centralisation, que les préparations soient réalisées dans l’une de vos pharmacies ou que vous effectuiez des préparations pour d’autres pharmacies, nous désirons vous connaître! Afin de vous aviser rapidement des solutions retenues, il est important que nous puissions vous contacter.  Pour ce faire, nous vous invitons à remplir ce court formulaire en ligne nous permettant de vous identifier comme pharmacie préparatrice. 
Qu’est-ce que la centralisation? 
La centralisation ou l’impartition fait référence au service de préparation ou de remballage de médicaments qu’une pharmacie préparatrice offre à une pharmacie dispensatrice. La préparation doit alors découler d’une ordonnance ou de la fourniture de soins pharmaceutiques à un patient. L’endroit où se déroule la centralisation peut être la propriété d’un seul ou de plusieurs pharmaciens. Le pharmacien propriétaire de la pharmacie préparatrice peut être le même que celui de la pharmacie dispensatrice ou agir sous une même entité administrative (comme les établissements regroupés dans un CISSS ou un CIUSSS). La centralisation peut se faire pour une seule pharmacie dispensatrice ou pour plusieurs.
Des questions?
Communiquez avec la Direction des services professionnels de l’Ordre aux coordonnées habituelles ou à dsp@opq.org.
M'identifier comme pharmacie préparatrice
 
Ordre des pharmaciens du Québec
 
Ordre des pharmaciens du Québec
266, rue Notre-Dame Ouest, bureau 301 • Montréal QC H2Y 1T6
Tél. : 514 284-9588 • Sans frais : 1 800 363-0324 • Téléc. : 514 284-3420

Ce courriel vous a été envoyé sur la base de votre consentement exprès ou tacite conformément à la Loi canadienne anti-pourriel.
Vous recevez cette infolettre parce que vous vous êtes abonné à notre liste de distribution.
info@opq.org
www.opq.org
Pour se désabonner | Pour communiquer avec la rédaction
© 2016 / Tous droits réservés