Août 2017
opq.org
LA DÉPÊCHE
PARTICIPANTS RECHERCHÉS
Projet de recherche sur l’indépendance professionnelle
L'Institut d'éthique appliquée (IDÉA) de l’Université Laval, en réponse à un besoin exprimé par l'Ordre des pharmaciens du Québec et en collaboration avec ce dernier, travaille présentement sur un projet de recherche qui a pour but d'en apprendre davantage sur la perception des pharmaciens quant à leur indépendance professionnelle. 

La responsable du projet tient à remercier vivement les pharmaciens qui ont déjà fait part de leur intérêt à collaborer à la recherche. Vous serez contactés d’ici la fin d’août par la professionnelle de recherche Mylène Boucher.
 
Dans le but de compléter la validité du processus scientifique, nous aimerions recruter spécifiquement des pharmaciens correspondant aux profils suivants : 
  • Pharmaciens gestionnaires en établissement de santé à Québec, Montréal et en régions;
  • Pharmaciens travaillant en établissement de santé spécifiquement à Québec et les environs;
  • Pharmaciens travaillant en établissement de santé ayant 5 années d’expérience ou moins comme pharmacien au total à Québec, Montréal et en régions;
  • Pharmaciens propriétaires travaillant spécifiquement à Québec et les environs;
  • Pharmaciens propriétaires ayant 5 années d’expérience ou moins comme pharmacien au total à Québec, Montréal et en régions.
Cliquez sur « En savoir plus » pour plus de détails sur l’engagement demandé, le déroulement, les modalités, la chercheuse responsable et ses coordonnées.
En savoir plus
NOUVELLES
Surdoses de Fentanyl : l’ordonnance collective de naloxone, toujours en vigueur 
Plusieurs médias ont souligné la recrudescence de surdoses potentiellement liées au Fentanyl le weekend dernier, à Montréal. Selon un article de La Presse, sept surdoses auraient eu lieu en une seule journée, vendredi dernier. L’Ordre désire vous rappeler qu’une ordonnance collective nationale est actuellement en vigueur, vous permettant d’initier la naloxone. Le bulletin L’Express du 13 avril 2017 donne tous les détails sur cette ordonnance collective. Vous trouverez également dans ce bulletin un lien menant vers un aide-mémoire en cas de surdose aux opioïdes et une vidéo présentant les étapes de préparation et d’administration d’une seringue de naloxone.
 
Dossier membre en ligne
Vous êtes-vous connectés?
 
À ce jour, plus de 2 500 pharmaciens ont accédé à leur dossier en ligne. Celui-ci vous permet de mettre à jour vos renseignements personnels et votre lieu d’exercice, procéder à certains paiements en ligne, notamment pour obtenir un duplicata de permis ou pour une demande d'inscription ou de réinscription, et plus encore. Vous devriez avoir reçu un courriel en juillet expliquant comment changer votre mot de passe et accéder à votre dossier. 

Cet automne, votre dossier sera aussi la porte d’entrée pour accéder au nouveau portail de formation continue ainsi qu’au site Web de l’inspection professionnelle. Nous vous invitons donc à vous connecter à votre dossier sans plus attendre! Pour toutes questions ou commentaires, n’hésitez pas à communiquer avec nous à mondossier@opq.org ou encore par téléphone aux coordonnées habituelles de l’Ordre.
Changements à venir sur le site Web de l'Ordre
Avec l’arrivée de votre dossier en ligne, les pages privées sur le site Web de l'Ordre (avec un cadenas) seront graduellement accessibles à tous d’ici l’automne. L’information de nature sensible (les bases de données, le programme Alerte, etc.) sera transférée et accessible directement sur votre dossier. 
Mon dossier
 
Continuité des soins
Mise à jour du bulletin d’information professionnelle #171 
La Direction des services professionnels de l’Ordre a revu le contenu du BIP 171 portant sur la continuité des soins dans un contexte ambulatoire, notamment en tenant compte de l’entrée en vigueur de la Loi 41 et de la mise à jour des Standards de pratique

Ce bulletin permet d’éclaircir comment la surveillance de la thérapie médicamenteuse de la clientèle ambulatoire doit être réalisée lorsque différents intervenants sont impliqués, en insistant sur l’importance de la continuité des soins entre le milieu hospitalier et le milieu communautaire.

On y trouve également des explications plus précises concernant : 
•    le cas des patients suivis en cliniques ambulatoires en établissement de santé
•    le cas des patients en antibiothérapie intraveineuse ou nutrition parentérale à domicile 

En complémentarité, nous vous invitons également à lire ou relire le dossier La continuité des soins : un véritable travail d'équipe pour mieux servir vos patients publié dans L’interaction de mars 2016.
Consultez le BIP 171
Stimulation électrique transcutanée (TENS)
Une activité réservée
L’Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec (OPPQ) a adopté en juin dernier une position considérant la stimulation électrique transcutanée (TENS) comme une énergie invasive. Au même titre que toutes les formes d’énergie invasive, seuls les professionnels dûment habilités (physiothérapeutes et thérapeutes en réadaptation physique, en partage avec d’autres professionnels) peuvent les utiliser avec leurs patients. Même s’il est possible pour le grand public de se procurer des appareils d’électrothérapie en vente libre pour usage personnel, cela ne permet toutefois pas à une personne non autorisée par la loi de les utiliser pour évaluer ou traiter un patient. De plus, si vous faites la vente de ce type d’appareil en pharmacie, il est recommandé de vous assurer que le patient soit suivi par un professionnel pouvant exercer cette activité réservée.
Mesures pour se protéger des piqûres de tiques et de moustiques
La maladie de Lyme est en progression au Québec depuis 2011, notamment dans les régions de l’Estrie, de la Montérégie, du Centre-du-Québec et en Outaouais, avec 179 cas déclarés en 2016. Le virus du Nil occidental touche quant à lui entre 0 à 45 personnes par année, sauf en 2012 où 134 cas ont été déclarés, principalement en Montérégie, à Laval, à Montréal et dans les Laurentides. 

Le MSSS rappelle que le meilleur moyen pour se protéger est d’adopter des mesures de protection simples pour éviter de se faire piquer. Pour ce faire, elle lance la campagne Une simple piqûre peut nuire à votre santé! avec une page Web offrant de l’information, dont une liste de mesures préventives, ainsi qu’une affiche téléchargeable pour sensibiliser vos patients.
Question de pratique
Puis-je servir une substance contrôlée à la suite de la réception d’un avis de restriction émis pour un prescripteur par Santé Canada?
Les avis de restrictions émis par Santé Canada, communiqués aux pharmaciens de la province concernée et aux distributeurs autorisés au Canada, interdisent aux destinataires de délivrer, vendre ou fournir un stupéfiant, une drogue contrôlée et une substance ciblée, à la suite d'une commande ou d'une ordonnance faite par le praticien visé par l’avis. 

Santé Canada précise que les avis affectent aussi les renouvellements, les exécutions partielles et les ordonnances non servies et inscrites au dossier-patient de ce praticien. 

Conséquemment, un pharmacien ne peut pas exécuter ou renouveler une ordonnance de stupéfiant, drogue contrôlée ou substance ciblée citée dans l’avis, et ce, même si cet avis est daté a posteriori du premier service pharmaceutique effectué ou de l’inscription au dossier de l’ordonnance. Cet avis de restriction est valide aussi longtemps qu’un avis de rétractation n’a pas été émis par Santé Canada et transmis aux pharmaciens et aux distributeurs autorisés.

L’Ordre vous recommande de communiquer, dès la réception d’un avis de restriction, avec le prescripteur visé afin de connaître les mesures qu’il a mises en place dans le but de rediriger ses patients vers un autre prescripteur afin qu’ils obtiennent des ordonnances valides pour la médication impliquée.
Santé Canada : restez informés!
L’Ordre communique à l’occasion via son bulletin L’Express des avis, des mises en garde et des retraits de Santé Canada, mais nous vous recommandons de vous abonner pour recevoir toutes les mises à jour. Une fois sur la page, indiquez votre adresse électronique sous la case S’abonner à l’Avis électronique MedEffet.
S'abonner aux alertes
Ressources pour les patients souffrant d’un cancer ou de maladies reliées à la prostate
PROCURE invite les pharmaciens du Québec à référer leurs patients souffrant d’un cancer de la prostate ou de maladies reliées à la prostate vers leurs ressources gratuites. En plus d’un site Web et de plusieurs publications riches en informations, PROCURE offre notamment une ligne téléphonique de soutien disponible 24/7 où les patients et leur famille peuvent s’entretenir confidentiellement avec des professionnels spécialisés en uro-oncologie.

Chaque année au Québec, 4 600 hommes reçoivent un diagnostic de cancer de la prostate. Il s’agit du cancer le plus fréquent chez l'homme au Québec. Malheureusement, certains éprouvent toujours des réserves à partager leurs inquiétudes en raison d'un tabou entourant ce diagnostic. 

PROCURE est un organisme de bienfaisance au Québec qui se consacre à la lutte contre le cancer de la prostate par la recherche, la sensibilisation, l’information et le soutien aux hommes souffrant de cette maladie de même qu’à leurs proches. Si vous souhaitez obtenir de la documentation pour remettre à vos patients ou pour toutes questions, communiquez par courriel avec info@procure.ca, composez sans frais le 1 855-899-2873 ou visitez biblio.procure.ca.
À SURVEILLER
La formation de l'Ordre Pour que la migraine ne soit pas un casse-tête est de retour et vous pouvez vous y inscrire dès maintenant!

Les formations suivantes seront également offertes cet automne et les inscriptions débuteront le 5 septembre :  D'autres formations de l'Ordre sont actuellement disponibles en salle ou en autoapprentissage. 
Voir toutes les formations disponibles
ÉVÉNEMENTS EN SANTÉ
Symposium de la Faculté de pharmacie de l'Université Laval - Prise en charge des patients gériatriques
29 septembre 2017
Centre de congrès et d’expositions de Lévis
4e Forum pour l’avancement de la pratique pharmaceutique (FRAPP)
14 octobre 2017
Université de Montréal
13e conférence annuelle sur le TDAH
28 et 29 octobre 2017
Centre des congrès de Québec
Visioconférence - Médicaments et personnes âgées : prescrire ou proscrire?
14 décembre 2017 et 22 mars 2018
 
Ordre des pharmaciens du Québec
266, rue Notre-Dame Ouest, bureau 301 • Montréal QC H2Y 1T6
Tél. : 514 284-9588 • Sans frais : 1 800 363-0324 • Téléc. : 514 284-3420
Cette infolettre vous a été envoyée sur la base de votre consentement exprès, au sens de la Loi canadienne anti-pourriel, à recevoir par courriel La Dépêche pouvant inclure des publicités faisant la promotion d’un service ou d’un évènement en lien avec la pratique.
info@opq.org
www.opq.org
Pour se désabonner | Pour communiquer avec la rédaction
© 2016 / Tous droits réservés