OPQ
COMMUNIQUÉ D'INFORMATION DE L'ORDRE DES PHARMACIENS DU QUÉBEC
29/08/2013
Report de l’entrée en vigueur de la Loi 41

L’Ordre tient à vous aviser que le ministre de la Santé et des Services sociaux, Dr Réjean Hébert, a annoncé aujourd’hui le report de l’entrée en vigueur des nouvelles activités des pharmaciens.

À la suite de cette annonce, l’Ordre réagit à cette décision (voir le communiqué ci-dessous). Nous vous informerons de la suite des événements au fur et à mesure.
 

Report de l’entrée en vigueur de la Loi 41
« Chaque jour de plus est un jour de trop où la population est pénalisée »

Après avoir appris le report de l’entrée en vigueur de la Loi 41, la présidente de l’Ordre des pharmaciens du Québec, Diane Lamarre, lance un appel aux deux parties impliquées dans les négociations, soit l’Association québécoise des pharmaciens propriétaires et le gouvernement afin qu’ils arrivent à une entente rapidement. « Chaque jour où cette loi n’est pas en vigueur est un jour de trop où des Québécois attendent encore pour obtenir des soins de santé dont ils ont réellement besoin » a mentionné Madame Lamarre. « Les parties ont une obligation morale envers la population d’arriver à une entente rapidement. »

Lorsque la Loi a été adoptée à l’unanimité à l’Assemblée nationale en décembre 2011, les députés ont demandé qu’elle entre en vigueur rapidement. Depuis, l’Ordre des pharmaciens du Québec et le Collège des médecins du Québec ont été tenus de faire rapport tous les six mois de l’évolution de leurs travaux. « Ceci illustre à quel point cette Loi était essentielle pour répondre aux besoins de la population considérés comme urgents par tous les partis politiques » a poursuivi Diane Lamarre. Depuis, la situation n’a pas changé. Le quart (25%) de la population québécoise n’a toujours pas de médecin de famille. L’Institut de la statistique du Québec révélait récemment que 30% des personnes qui se présentent à l’urgence d’un hôpital savent que leur condition ne nécessite pas l’accès à cette ressource, mais qu’elles n’ont aucune autre façon d’obtenir des soins rapidement.

L’Ordre des pharmaciens du Québec demande aux deux parties responsables du succès de cette négociation, de faire les compromis nécessaires pour que la population puisse avoir accès rapidement aux nouveaux services des pharmaciens si attendus. Sans prétendre résoudre tous les problèmes de notre système de santé, les nouvelles activités des pharmaciens font définitivement partie d’une solution concrète pour les patients. La Loi doit entrer en vigueur rapidement. « Chaque jour où elle est reportée, la population est pénalisée » de conclure Diane Lamarre.

Ordre des pharmaciens du Québec

266 RUE NOTRE-DAME OUEST, BUREAU 301 • MONTRÉAL QC H2Y 1T6
TÉL. : 514 284-9588 • SANS FRAIS : 1 800 363-0324 • TÉLÉC. : 514 284-3420

 Pour se désabonner | Pour communiquer avec la rédaction
© 2013 / DROITS DE REPRODUCTION ET DE DIFFUSION RÉSERVÉS