Cannabis médical : pour le suivi optimal du patient par le pharmacien

17 janvier 2018


Les représentants de l’Ordre des pharmaciens du Québec participaient, le 17 janvier, à la commission parlementaire sur le projet de loi 157, visant à encadrer le cannabis au Québec. Si l’essentiel de leurs recommandations portaient sur le cannabis récréatif, l’Ordre a tenu à lancer un message important concernant le cannabis médical : les gens qui se voient prescrire un tel traitement doivent pouvoir bénéficier des services d’un professionnel de la santé, au même titre que n’importe quel autre patient. Ainsi, l’Ordre demande que la distribution du cannabis médical soit confiée, sous certaines conditions, aux pharmaciens afin d’assurer un processus sécuritaire pour les patients. Pour en savoir plus sur cette position, lisez notre billet de blogue.
 
Pour connaître les recommandations de l’Ordre, consultez notre mémoire sur le projet de loi 157.
 
Vous pouvez également lire notre communiqué de presse.

Documents téléchargeables