Candidate dans la région 2 : Capitale-Nationale, Mauricie, Chaudière-Appalaches

À qui de droit,

J’aimerais porter ma candidature au poste d’administrateur de l’Ordre pour la région de la Capitale-Nationale.

J’ai gradué en pharmacie de l’Université Laval en 2001. J’ai travaillé pendant presque 10 ans en industrie pharmaceutique comme gestionnaire et directrice de produit pour la compagnie Pfizer, au Canada et en Europe. J’ai toujours travaillé à temps partiel en pharmacie communautaire pendant mes années au Canada.

À mon retour d’Angleterre en 2010, j’ai fait l’acquisition de ma première pharmacie Jean Coutu, puis une 2e en 2019, avec mon associée. Comme pharmacienne propriétaire, ma préoccupation première a toujours été d’offrir les meilleurs services à mes patients, en tentant toujours d’être à l’avant-garde au niveau des actes cliniques. Tout patient se doit d’obtenir un service sécuritaire et personnalisé et j’ai personnellement été confrontée à des défis particuliers lors de l’acquisition de notre 2e succursale. Nous avons remis la succursale sur pieds, pour le bien des patients et de l’équipe en place.

Entre 2016 et 2020, j’ai été à la fois administratrice pour l’AQPP et sur le conseil d’administration de la RAMQ. J’étais aussi plus spécifiquement membre du comité de veille et planification stratégique à l’AQPP et présidente du comité des technologies de l’information à la RAMQ. Je suis passionnée de l’amélioration de la pratique pour le bénéfice de nos patients.

J’ai obtenu en 2020 mon certificat d’administratrice de société certifiée (ASC), du Collège des administrateurs de société (Université Laval). J’ai donc toutes les qualifications requises pour un poste d’administrateur à l’Ordre des pharmaciens du Québec.

Je suis actuellement en processus de vente de mes pharmacies pour un retour dans un domaine plus près de l’industrie (la transaction devrait se conclure en avril). J’occupe donc maintenant un poste de Chef de la division pharmacie et directrice de compte pour l’entreprise Toc Toc Communications. Mon rôle est de soutenir différentes entreprises dans leurs efforts pour encourager le développement du rôle du pharmacien dans des dizaines de pays à travers le monde. Le travail actuel est plus spécifiquement en lien avec la vaccination par les pharmacies avec le Canada, É-U, douze pays Européen, l’Argentine et l’Australie.

De plus, mon rôle conjoint peut m’amener à assister des compagnies dans la commercialisation de leurs produits pharmaceutiques. Je vais poursuivre mon travail comme pharmacienne communautaire à titre de pharmacienne remplaçante.

Les pharmaciens sont présents dans divers milieux et leur contribution est importante et recherchée. L’Ordre étant particulièrement actif et progressiste, il est considéré essentiel et regardé comme un leader par ses membres et le milieu pharmaceutique. Je m’associe personnellement aux objectifs de protection du public de l’organisme qui sont à mon avis plus facilement atteints avec un groupe de professionnels unis autour de leur ordre et de buts communs.

En espérant pouvoir contribuer positivement aux objectifs de l’OPQ au sein du Conseil d’administration.

Cordialement,
Katherine Harrison