Fidèle au traitement, pour une meilleure gestion de votre santé!

Les médicaments sont bien souvent au cœur des traitements qui nous permettent de rester en santé. Malheureusement, bon nombre de Canadiens ignorent que le fait de mal connaître les médicaments que nous prenons peut entraîner des complications souvent évitables. Selon une étude canadienne, 1 visite à l’urgence sur 9 est liée aux effets indésirables des médicaments et 68 % d’entre elles auraient pu être évitées.1

Quelles sont les conséquences?

La mauvaise gestion des médicaments peut entraîner des conséquences sur votre santé qui peuvent être irréversibles et parfois même fatales. En voici quelques exemples :

  1. La prise d’antibiotique tel que prescrit (prendre aux bonnes heures et terminer la prescription) est cruciale. En effet, les antibiotiques servent à combattre les infections. Lorsque vous ne prenez pas vos antibiotiques tels qu’ils sont prescrits, une résistance se développe et l’antibiotique peut perdre de son efficacité. L’infection a ainsi la chance d’évoluer et devenir plus difficile à traiter!
  2. La prise régulière de médicaments contre la haute pression est tout aussi importante. En effet, si les médicaments ne sont pas pris de façon adéquate, le cœur en subit les conséquences puisqu’il doit travailler plus fort et, à long terme, devient épuisé. Des problèmes cardiovasculaires plus sérieux finissent ainsi par se développer.
  3. Les médicaments pour le diabète, qui aident à contrôler le sucre dans le sang, jouent un rôle prioritaire dans la protection contre les problèmes de circulation sanguine. À long terme, un meilleur contrôle, en utilisant adéquatement les médicaments, permet d’éviter de graves complications telles que des problèmes neurologiques, des infections graves, l’amputation d’un membre ou même la perte de la vue!

La prise de médicaments de façon régulière, c’est-à-dire d’être fidèle à son traitement, n’est pas toujours facile. C’est justement pourquoi, lorsque vous recevez vos médicaments à la pharmacie, vous devez profiter de l’expertise de votre pharmacien et de ses judicieux conseils! C’est également le moment idéal pour lui poser toutes vos questions. Profitez-en!
 

Votre traitement, votre santé, votre décision!

Vous jouez un rôle important dans le processus de décision de votre santé. Trois éléments clés sont indispensables pour que vous puissiez jouer ce rôle pleinement : savoir, vouloir et pouvoir.
 

SAVOIR
Plus vous serez informé sur votre état de santé et vos médicaments, mieux vous pourrez prendre de bonnes décisions et avoir un contrôle sur votre processus de guérison. Après une consultation médicale, il est possible que vous ne vous rappeliez pas de tous les détails qui ont été fournis par le médecin, surtout lors de situations plus délicates comme l’annonce d’une maladie grave. N’hésitez pas à poser des questions à votre pharmacien. Il est, après tout, l’expert des médicaments et est en mesure de vous donner beaucoup d’informations sur votre état de santé. Et rappelez-vous, il n’y a jamais de mauvaises questions!

Voici quelques exemples de questions à garder en tête :

  • Quelle est la cause de mon problème de santé?
  • Quels sont les risques liés à mon problème de santé?
  • Pourquoi me prescrit-on ce médicament?
  • De quelle façon fonctionne ce médicament?
  • Quels sont les bénéfices de prendre ce médicament?
  • Y a-t-il des effets secondaires courants dont je devrais tenir compte?
  • Quelles mesures puis-je prendre pour réduire ces effets secondaires?
  • De quelle manière dois-je prendre ce médicament?
  • Est-il nécessaire que je prenne ce médicament de façon régulière?
  • Vais-je aller mieux et à quel moment? Comment savoir si mon état s’améliore ou si mon problème s’aggrave?
  • Combien de temps faut-il pour que le médicament fasse effet?
  • Pendant combien de temps devrais-je prendre ce médicament?

Quand vous prenez un médicament, suivez toujours les indications de votre médecin et de votre pharmacien. Si vous ne comprenez pas l’ordonnance ou ne savez pas comment prendre un nouveau médicament, posez des questions tant que vous ne serez pas certain d’avoir bien compris. Ne partez pas de la pharmacie si un doute persiste. Si vous prenez l’habitude de bien comprendre et suivre les indications, vous constaterez que vos médicaments sont encore plus efficaces!

VOULOIR
Le vouloir est évidemment l’élément fondamental lié à la décision de poursuivre un traitement. Il s’agit souvent d’un débat interne avec vos croyances et vos craintes face à la maladie et au médicament, ce qui vous amène à poursuivre ou non un traitement. Les pharmaciens et les médecins sont bien placés pour vous aider et mettre les choses en perspective. Ils sont présents pour vous écouter sans jugement et soulever tous les éléments à considérer dans votre prise de décision. Lorsque vous songez à la pertinence de prendre vos médicaments, n’hésitez pas à en discuter avec  votre pharmacien. Vous pourrez ainsi quitter la pharmacie avec l’esprit tranquille par rapport à votre décision, quelle qu’elle soit!

POUVOIR
Même lorsque vous avez toutes les connaissances nécessaires et que vous êtes décidé à suivre votre traitement, il arrive parfois qu’il y ait certains obstacles à la prise appropriée de médicaments, comme :

  • Un nombre de prises élevées par jour
  • Une difficulté à avaler un médicament
  • Une difficulté à manipuler un médicament
  • Une tendance à oublier de prendre un médicament
  • Une difficulté à intégrer l’administration d’un médicament dans l’horaire de la journée
  • Un obstacle financier pour vous procurer un médicament

Quoi qu’il en soit, le pharmacien est là pour vous écouter et repérer le problème. Il a plusieurs alternatives à vous proposer pour vous aider à choisir, en collaboration avec votre médecin, un traitement qui sera préférable pour vous. Il est donc fort possible que votre pharmacien vous pose des questions sur la gestion de vos médicaments :

  • Comment prenez-vous vos médicaments?
  • Y a-t-il une raison particulière pour laquelle vous ne prenez pas vos médicaments?
  • Y a-t-il une raison qui vous empêche de le faire?

Ces questions ne sont pas posées dans le but de vous réprimander et encore moins de vous juger, mais plutôt pour vous aider à trouver la solution adéquate à votre situation et à garder le contrôle sur votre santé!

 

1 ZED, P. J., et autres (2008). « Incidence, severity and preventability of medication-related visits to the emergency department: A prospective study », Canadian Medical Association Journal, vol. 178, no 12, p. 1563-1569. http://www.cmaj.ca/content/178/12/1563.full 

Liens d'intérêt
Documents téléchargeables